ÉSPÉ de Guyane

Accueil

Bienvenue sur le site de l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation

 

 

 

Information concernant la PCPE : Réunion de rentrée le lundi 16 octobre 2017 à 18h en B35 (Bâtiment B de l’ESPE).

Les inscriptions sont en cours auprès de l’IUFC (Formation Continue de l’UG) qui assure la gestion administrative de cette formation. AUCUNE INSCRIPTION NE SERA POSSIBLE A LA SCOLARITE A L’ESPE.

 

Inscriptions administratives 2017-2018 CLOSES

 

Prolongation du règlement des paiements en attente :

Vendredi 13 octobre

 

SCOLARITE

HORAIRES DE RÉCEPTION (lors de la réouverture le 31 août) : 8h30 – 12h30

Vous trouverez ci-dessous les formulaires pour les demandes d’inscription en RS, de remboursement et d’exonération (attention aux dates limites) :

Demande d’inscription en Régime Spécial

Demande de remboursement ou d’annulation d’inscription

Demande d’exonération

EMPLOIS DU TEMPS

Accès emploi du temps : Site web ESPE / Emploi du temps / Promotion / taper mots clefs « M1 MEEF… M2 MEEF Creole… » (pour chaque parcours, le lien apparaissent en doublon actuellement, merci de vérifier les 2 liens). Accès possible également par le site de l’Université : Etudiants => Emploi du temps

A terme, vous pourrez consulter votre emploi du temps en passant par Etudiant / Nom et ne visualiser que l’emploi du temps du groupe auquel vous êtes rattaché.


Une formation universitaire professionnelle adaptée à la réalité socio-culturelle et linguistique de la Guyane.

Le contexte scolaire

La population scolaire est en constante augmentation avec plus de 3,5% d’accroissement annuel. Le maître est souvent confronté à un public d’apprenants non francophones d’une part et à la culture parfois non occidentale d’autre part, conduisant à des situations de classe où plurilinguisme et multiculturalité constituent son quotidien.

L’académie de Guyane malgré sa faible taille, eu égard au nombre d’élèves scolarisés, contraste avec son étendue géographique qui représente 1/6ème de la France, et surtout par sa diversité culturelle et linguistique. Parmi les difficultés rencontrées, on peut citer la forte croissance de la population scolaire, la scolarisation des élèves non-francophones et étrangers, le trop faible taux d’accès en terminale et enfin l’échec scolaire et la sortie prématurée du système scolaire.